DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE DU MANIDEM SUR L’ELECTION DE Mr Paul BIYA COMME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le Manidem prend acte de la désignation par ELECAM et la COUR SUPREME  de M. Paul BIYA comme Président de la République du Cameroun

Compte tenu des conditions anti-démocratiques qui ont entouré l’élection de M. BIYA, nous affirmons que la volonté du peuple Kamerunais n’a pas été  prise en compte.

La grave crise multiforme dans laquelle notre pays a été plongé depuis des décennies va perdurer et s’aggraver. Notre pays ne connaîtra ni stabilité politique et sociale, ni émergence économique. Sans adhésion des populations, aucune politique ne peut réussir. M. BIYA et ses conseillers auraient tort de poursuivre leur fuite en avant en confondant résignation et lassitude avec adhésion du peuple.

Devant cette situation, le Manidem a proposé dès le mois de mai 2011, bien avant l’élection présidentielle du 09 Octobre 2011, que M. BIYA, qui est le détenteur de tous les pouvoirs, ait la lucidité et le patriotisme de prendre deux initiatives susceptibles de sortir notre pays de la crise.

Nous continuons inlassablement d’exiger de M. BIYA qu’il convoque un grand forum national pour qu’une véritable réconciliation ait lieu entre les deux camps politiques qui s’opposent depuis 1955, à savoir les fils d’AUJOULAT et ceux de UM. Ce forum règlerait aussi d’autres contentieux, à l’exemple  de la lancinante question anglophone. Il faut avoir le courage de poser les problèmes, de les affronter dans leur vérité et de les résoudre.

La deuxième initiative que nous exigeons de M. BIYA est la mise en place d’un gouvernement d’union consensuel pour prendre des décisions urgentes, importantes et salutaires pour la Nation. La durée de ce gouvernement est à décider de commun accord.

L’autre mission de ce gouvernement serait la refonte des institutions, de tout le processus électoral et l’adoption d’un code électoral consensuel.

Telle est la voie qui mènera  à la paix tant chantée, à la réconciliation des fils et filles de ce pays, au progrès général de notre Nation.

Le MANIDEM est prêt, à ces conditions, à prendre toutes ses responsabilités dans ce processus.

Le MANIDEM dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit.

Fait à Douala, le samedi 29 Octobre 2011

Pour le Bureau Politique du MANIDEM

 

 

Florence Aimée TITCHO    Richard-Martin NTONDO   Pierre ABANDA KPAMA

 

 

 

Secrétaire Générale Adjointe   Secrétaire Général      Président National

2018-08-22T07:11:58+00:00

New Courses

Contact Info

1600 Amphitheatre Parkway New York WC1 1BA

Phone: 1.800.458.556 / 1.800.532.2112

Fax: 458 761-9562

Web: ThemeFusion

Articles récents